Les Hautes Fréquences   |   Les Basses Fréquences   |   Notre démarche   |   Les rayonnements électromagnétiques et la santé   |   Liens et Partenaires

Votre panier



Recherche

Infos Securite

crédit coopératif
Pour la sécurité de vos paiements nous utilisons CYBERPLUS PAIEMENT, la solution de paiement par carte bancaire mise au point par notre banque, le CREDIT COOPERATIF. Nous acceptons les cartes bancaires ci-dessous. Consultez nos Infos Sécurité - Conditions générales de vente.


Newsletter
Inscrivez vous à notre newsletter.
Je m'abonne
Je me désabonne

Les champs électromagnétiques HYPERFREQUENCES :

Les champs électromagnétiques sont classés en fonction de leurs fréquences. Lorsque l'on parle d'hyperfréquences, il s'agit de fréquences de 300MHz à 300GHz. La plupart des sources d'hyperfréquences émettent dans la gamme de 900 à 2600MHz.

Définition :

Les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) transitent souvent par les technologies sans fil par ondes radioélectriques pulsées. Elles sont dans la gamme des hyperfréquences.
Ces ondes sont utilisées dans la téléphonie mobile (antennes relais et téléphones mobiles,3G,4G,... ), les technologies sans fil (WIFI, Bluetooth et WIMAX), les téléphones DECT (téléphone fixe sans fil), les fours à micro-ondes,...

Unité(s) de mesure :

Consultez notre page Protections Hautes Fréquences.Dans la pratique, le volt par mètre (V/m) est l'unité généralement utilisée. En champ proche (si la distance entre l'émetteur et la personne exposée est inférieure à 3 fois la longueur d'onde) ou en champ lointain, on utilise des méthodes de mesure différentes.
En champ proche (c'est le cas de l'utilisateur du téléphone portable), on mesure séparément le champ électrique en V/m du champ magnétique en µT (ou A/m ou mG).
En champ lointain (c'est le cas de l'exposition par rapport aux antennes relais), on devrait mesurer la densité de puissance de l'onde électromagnétique en µW/m² (ou en mW/m²).

Sources de hyperfréquences :

- Les téléphones portables et les antennes relais avec le GSM (2G), l'UMTS (3G) et le LTE (4G),
- Les téléphones sans fil DECT : la base émettant en continu et le combiné,
- Le WIFI : entre une box et un ordinateur, entre une TV et une box, entre un smartphone et une box "hot spots" (restaurants, aéroports, gares et hôtels) pour les tablettes,...
- Le bluetooth entre une souris sans fil et un ordinateur, entre l'oreillette sans fil et le smartphone,
- Les fours à micro-ondes, les radars et autres nouvelles technologies utilisant les hyperfréquences,
- La liste des objets connectés et « intelligents » n'est pas close loin de là...
les différentes sources de pollutions électromagnétiques



Principe de protection contre les champs électromagnétiques haute fréquence :

Les ondes électromagnétiques à haute fréquence (HF) se laissent bloquer soit par réflexion sur des surfaces conductrices et/ou par absorption dans certains matériaux de construction.
Les réflexions s'opèrent sur des matériaux conducteurs raccordés à la terre, comme des peintures, toiles métalliques, ou tissus.
schéma d.
schéma d'ondes hautes fréquences réfléchies par une surface conductrice raccordée à la terre.

Des matériaux tels que le béton, les briques, la terre etc... possèdent d'excellentes qualités absorptions, alors que d'autres matériaux plus légers tels que le bois et beaucoup d'isolants n'absorbe quasiment pas les hyperfréquences.
schéma d
schéma d'ondes hyperfréquences absorbées par une surface absorbante.

Les protections Hautes Fréquences :

Les rayonnements hyperfréquences (HF) se laissent bloquer soit par réflexion sur des surfaces conductrices et/ou par absorption dans certains matériaux de construction.
Il existe différents types d'écrans de protection permettant la réflexion des Hautes Fréquences :
- Des peintures anti-ondes pour une application sur murs, sols et plafonds.
- Des toiles et maillages anti-ondes à appliquer dans la construction (sous un bardage ou plancher, dans un double de cloison,...).
- Des films anti-ondes pour surfaces vitrées.
- Des papiers peints anti-ondes pour un blindage optimale de murs.
- Des tissus écrans pour la confection de voilages, rideaux, lits à baldaquin ou de vêtements anti-ondes,...

Les champs électromagnétiques sont classés en fonction de leurs fréquences. Lorsque l'on parle d'hyperfréquences, il s'agit de fréquences de 300MHz à 300GHz. La plupart des sources d'hyperfréquences émettent dans la gamme de 900 à 2600MHz.

Définition :

Les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) transitent souvent par les technologies sans fil par ondes radioélectriques pulsées. Elles sont dans la gamme des hyperfréquences.
Ces ondes sont utilisées dans la téléphonie mobile (antennes relais et téléphones mobiles,3G,4G,... ), les technologies sans fil (WIFI, Bluetooth et WIMAX), les téléphones DECT (téléphone fixe sans fil), les fours à micro-ondes,...

Unité(s) de mesure :

Consultez notre page Protections Hautes Fréquences.Dans la pratique, le volt par mètre (V/m) est l'unité généralement utilisée. En champ proche (si la distance entre l'émetteur et la personne exposée est inférieure à 3 fois la longueur d'onde) ou en champ lointain, on utilise des méthodes de mesure différentes.
En champ proche (c'est le cas de l'utilisateur du téléphone portable), on mesure séparément le champ électrique en V/m du champ magnétique en µT (ou A/m ou mG).
En champ lointain (c'est le cas de l'exposition par rapport aux antennes relais), on devrait mesurer la densité de puissance de l'onde électromagnétique en µW/m² (ou en mW/m²).

Sources de hyperfréquences :

- Les téléphones portables et les antennes relais avec le GSM (2G), l'UMTS (3G) et le LTE (4G),
- Les téléphones sans fil DECT : la base émettant en continu et le combiné,
- Le WIFI : entre une box et un ordinateur, entre une TV et une box, entre un smartphone et une box "hot spots" (restaurants, aéroports, gares et hôtels) pour les tablettes,...
- Le bluetooth entre une souris sans fil et un ordinateur, entre l'oreillette sans fil et le smartphone,
- Les fours à micro-ondes, les radars et autres nouvelles technologies utilisant les hyperfréquences,
- La liste des objets connectés et « intelligents » n'est pas close loin de là...
les différentes sources de pollutions électromagnétiques



Principe de protection contre les champs électromagnétiques haute fréquence :

Les ondes électromagnétiques à haute fréquence (HF) se laissent bloquer soit par réflexion sur des surfaces conductrices et/ou par absorption dans certains matériaux de construction.
Les réflexions s'opèrent sur des matériaux conducteurs raccordés à la terre, comme des peintures, toiles métalliques, ou tissus.
schéma d.
schéma d'ondes hautes fréquences réfléchies par une surface conductrice raccordée à la terre.

Des matériaux tels que le béton, les briques, la terre etc... possèdent d'excellentes qualités absorptions, alors que d'autres matériaux plus légers tels que le bois et beaucoup d'isolants n'absorbe quasiment pas les hyperfréquences.
schéma d
schéma d'ondes hyperfréquences absorbées par une surface absorbante.

Les protections Hautes Fréquences :

Les rayonnements hyperfréquences (HF) se laissent bloquer soit par réflexion sur des surfaces conductrices et/ou par absorption dans certains matériaux de construction.
Il existe différents types d'écrans de protection permettant la réflexion des Hautes Fréquences :
- Des peintures anti-ondes pour une application sur murs, sols et plafonds.
- Des toiles et maillages anti-ondes à appliquer dans la construction (sous un bardage ou plancher, dans un double de cloison,...).
- Des films anti-ondes pour surfaces vitrées.
- Des papiers peints anti-ondes pour un blindage optimale de murs.
- Des tissus écrans pour la confection de voilages, rideaux, lits à baldaquin ou de vêtements anti-ondes,...

Les champs électromagnétiques sont classés en fonction de leurs fréquences. Lorsque l'on parle d'hyperfréquences, il s'agit de fréquences de 300MHz à 300GHz. La plupart des sources d'hyperfréquences émettent dans la gamme de 900 à 2600MHz.

Définition :

Les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) transitent souvent par les technologies sans fil par ondes radioélectriques pulsées. Elles sont dans la gamme des hyperfréquences.
Ces ondes sont utilisées dans la téléphonie mobile (antennes relais et téléphones mobiles,3G,4G,... ), les technologies sans fil (WIFI, Bluetooth et WIMAX), les téléphones DECT (téléphone fixe sans fil), les fours à micro-ondes,...

Unité(s) de mesure :

Consultez notre page Protections Hautes Fréquences.Dans la pratique, le volt par mètre (V/m) est l'unité généralement utilisée. En champ proche (si la distance entre l'émetteur et la personne exposée est inférieure à 3 fois la longueur d'onde) ou en champ lointain, on utilise des méthodes de mesure différentes.
En champ proche (c'est le cas de l'utilisateur du téléphone portable), on mesure séparément le champ électrique en V/m du champ magnétique en µT (ou A/m ou mG).
En champ lointain (c'est le cas de l'exposition par rapport aux antennes relais), on devrait mesurer la densité de puissance de l'onde électromagnétique en µW/m² (ou en mW/m²).

Sources de hyperfréquences :

- Les téléphones portables et les antennes relais avec le GSM (2G), l'UMTS (3G) et le LTE (4G),
- Les téléphones sans fil DECT : la base émettant en continu et le combiné,
- Le WIFI : entre une box et un ordinateur, entre une TV et une box, entre un smartphone et une box "hot spots" (restaurants, aéroports, gares et hôtels) pour les tablettes,...
- Le bluetooth entre une souris sans fil et un ordinateur, entre l'oreillette sans fil et le smartphone,
- Les fours à micro-ondes, les radars et autres nouvelles technologies utilisant les hyperfréquences,
- La liste des objets connectés et « intelligents » n'est pas close loin de là...
les différentes sources de pollutions électromagnétiques



Principe de protection contre les champs électromagnétiques haute fréquence :

Les ondes électromagnétiques à haute fréquence (HF) se laissent bloquer soit par réflexion sur des surfaces conductrices et/ou par absorption dans certains matériaux de construction.
Les réflexions s'opèrent sur des matériaux conducteurs raccordés à la terre, comme des peintures, toiles métalliques, ou tissus.
schéma d.
schéma d'ondes hautes fréquences réfléchies par une surface conductrice raccordée à la terre.

Des matériaux tels que le béton, les briques, la terre etc... possèdent d'excellentes qualités absorptions, alors que d'autres matériaux plus légers tels que le bois et beaucoup d'isolants n'absorbe quasiment pas les hyperfréquences.
schéma d
schéma d'ondes hyperfréquences absorbées par une surface absorbante.

Les protections Hautes Fréquences :

Les rayonnements hyperfréquences (HF) se laissent bloquer soit par réflexion sur des surfaces conductrices et/ou par absorption dans certains matériaux de construction.
Il existe différents types d'écrans de protection permettant la réflexion des Hautes Fréquences :
- Des peintures anti-ondes pour une application sur murs, sols et plafonds.
- Des toiles et maillages anti-ondes à appliquer dans la construction (sous un bardage ou plancher, dans un double de cloison,...).
- Des films anti-ondes pour surfaces vitrées.
- Des papiers peints anti-ondes pour un blindage optimale de murs.
- Des tissus écrans pour la confection de voilages, rideaux, lits à baldaquin ou de vêtements anti-ondes,...

Les champs électromagnétiques sont classés en fonction de leurs fréquences. Lorsque l'on parle d'hyperfréquences, il s'agit de fréquences de 300MHz à 300GHz. La plupart des sources d'hyperfréquences émettent dans la gamme de 900 à 2600MHz.

Définition :

Les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) transitent souvent par les technologies sans fil par ondes radioélectriques pulsées. Elles sont dans la gamme des hyperfréquences.
Ces ondes sont utilisées dans la téléphonie mobile (antennes relais et téléphones mobiles,3G,4G,... ), les technologies sans fil (WIFI, Bluetooth et WIMAX), les téléphones DECT (téléphone fixe sans fil), les fours à micro-ondes,...

Unité(s) de mesure :

Consultez notre page Protections Hautes Fréquences.Dans la pratique, le volt par mètre (V/m) est l'unité généralement utilisée. En champ proche (si la distance entre l'émetteur et la personne exposée est inférieure à 3 fois la longueur d'onde) ou en champ lointain, on utilise des méthodes de mesure différentes.
En champ proche (c'est le cas de l'utilisateur du téléphone portable), on mesure séparément le champ électrique en V/m du champ magnétique en µT (ou A/m ou mG).
En champ lointain (c'est le cas de l'exposition par rapport aux antennes relais), on devrait mesurer la densité de puissance de l'onde électromagnétique en µW/m² (ou en mW/m²).

Sources de hyperfréquences :

- Les téléphones portables et les antennes relais avec le GSM (2G), l'UMTS (3G) et le LTE (4G),
- Les téléphones sans fil DECT : la base émettant en continu et le combiné,
- Le WIFI : entre une box et un ordinateur, entre une TV et une box, entre un smartphone et une box "hot spots" (restaurants, aéroports, gares et hôtels) pour les tablettes,...
- Le bluetooth entre une souris sans fil et un ordinateur, entre l'oreillette sans fil et le smartphone,
- Les fours à micro-ondes, les radars et autres nouvelles technologies utilisant les hyperfréquences,
- La liste des objets connectés et « intelligents » n'est pas close loin de là...
les différentes sources de pollutions électromagnétiques



Principe de protection contre les champs électromagnétiques haute fréquence :

Les ondes électromagnétiques à haute fréquence (HF) se laissent bloquer soit par réflexion sur des surfaces conductrices et/ou par absorption dans certains matériaux de construction.
Les réflexions s'opèrent sur des matériaux conducteurs raccordés à la terre, comme des peintures, toiles métalliques, ou tissus.
schéma d.
schéma d'ondes hautes fréquences réfléchies par une surface conductrice raccordée à la terre.

Des matériaux tels que le béton, les briques, la terre etc... possèdent d'excellentes qualités absorptions, alors que d'autres matériaux plus légers tels que le bois et beaucoup d'isolants n'absorbe quasiment pas les hyperfréquences.
schéma d
schéma d'ondes hyperfréquences absorbées par une surface absorbante.

Les protections Hautes Fréquences :

Les rayonnements hyperfréquences (HF) se laissent bloquer soit par réflexion sur des surfaces conductrices et/ou par absorption dans certains matériaux de construction.
Il existe différents types d'écrans de protection permettant la réflexion des Hautes Fréquences :
- Des peintures anti-ondes pour une application sur murs, sols et plafonds.
- Des toiles et maillages anti-ondes à appliquer dans la construction (sous un bardage ou plancher, dans un double de cloison,...).
- Des films anti-ondes pour surfaces vitrées.
- Des papiers peints anti-ondes pour un blindage optimale de murs.
- Des tissus écrans pour la confection de voilages, rideaux, lits à baldaquin ou de vêtements anti-ondes,...

Une question, un conseil / Tel : 02.99.64.11.68

paiements
sécurisés
livraison rapide sous 48/72HLivraison
en 48/72H
un spécialiste à votre écoute
un spécialiste
à votre écoute
un service après-vente réactifun service après-vente
réactif

téléphone 02 99 64 11 68 (prix d...une question, besoin d'un conseil d'expert
NOS PRESTATIONS ET SERVICES
Diagnostics
Formations
Préconisations
Etudes
INFORMATIONS
Les Hautes Fréquences
Les Basses Fréquences
Notre démarche
Les effets sur la santé
ACHETER EN LIGNE
Paiements sécurisés
Livraisons
SAV
Conditions générales de ventes
A PROPOS DE ELECTROMAGNETIQUE.COM
Qui sommes nous ?
Nous contacter
Liens et partenaires
Mentions légales

electromagnetique.com © tous droits réservés
Site réalisé avec PowerBoutique - logiciel pour créer son site