La 5G

la 5G. Des réponses à vos questions

La 5G, sujet d’actualité suscitant beaucoup d’interrogations. Cet article a pour but de vous éclairer sur ce sujet d’actualité qu’est la 5G.

  1. Qu’est ce que la 5G ?
  2. Pourquoi la 5G ? Quel(s) intérêt(s) ?
    1. 5G Pourquoi de nouvelles fréquences ?
  3. Quand la 5G va-t-elle arriver en France ?
    1. La 5G est elle déjà déployée en France ?
    1. Quid des autres pays ?
  4. Y aura-t-il plus d’antennes avec la 5G ?
    1. Les antennes relais 5G seront-elles plus puissantes ?
    2. La 5G sera-t-elle uniquement déployer en Ville ?
    3. Comment voir si la 5G est proche de chez moi ?
  5. 5G, quel(s) risque(s) pour la santé ?
  6. 5G, quel(s) risque(s) pour l’environnement ?
  7. Comment mesurer les rayonnements électromagnétiques émis par la 5G ?
  8. Comment se protéger des pollutions électromagnétiques de la 5G ? Quelles sont les protections pour la 5G ?

1. Qu’est ce que la 5G ?

Source : ARCEP

Après la 2G également appelée GSM, la 3G appelée aussi UMTS et la 4G nommé aussi LTE, la 5G est la 5ème génération de réseaux mobiles.
Les premières générations permettaient les appels vocaux et l’envoi de SMS et MMS. Les générations suivantes permirent, en plus, les appels en visio, de se connecter à Internet et télécharger des applications.
La 5G est dite « évolutive » et permettra d’améliorer les services existants et le développement de nouveaux services aux grés des évolutions mondiales.

2. Pourquoi la 5G ? Quel(s) intérêt(s) ?

Dans un premier temps la 5G a pour but d’améliorer le réseaux 4G et 4G+ par un meilleur débit (annoncé jusqu’à 100 Gbit/s contre 150 Mbit/s pour la 4G) permettant l’échange d’une quantité beaucoup plus importante de données sans engorgement des réseaux en diminuant le temps de latence (correspond au temps qui s’écoule entre la demande et la réponse qui marque le début d’un téléchargement).
L’objectif de la 5G : un futur entièrement connecté.

Evolutive, elle permettra par la suite le développement de nouveaux services et applications dans différents domaines :

  • La santé avec la gestion des équipements médicaux, la télémédecine, la prévention de maladies chroniques. La première opération chirurgicale « télémonitorée » c’est-à-dire à distance (le chirurgien se trouvait à plusieurs kilomètres du patient et contrôlait des bras robotisés via la 5G) a eu lieu en Espagne en février 2019.
  • Les transports avec les véhicules autonomes et la gestion du trafic en temps réel.
  • Pour le grand public, le développement de la VR (réalité virtuelle), la multiplication d’objets connectés qui pourront être pilotés par votre smartphone appelé aussi l’internet de l’objet, le téléchargement de films et vidéos en Ultra Haute Définition (4K, 8K, 10K,…).

De nouvelles fonctionnalités et applications pourront voir le jour dans le futur en fonction de l’évolution de cette technologie et des fréquences sur lesquelles elle sera déployée !

2.1. 5G Pourquoi de nouvelles fréquences ?

Comme pour les précédentes générations, la mise en place de la 5G va se déployer progressivement.
Pour l’instant 3 bandes de fréquences sont prévues :

Les enchères d’attribution ont eu lieu le 29 septembre 2020.
(Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free). Elle sera la première à être déployée. Cette bande de fréquences présente le meilleur ratio débit/portée du signal/pénétration des matériaux.

  • 700 MHz : Plus précisément de 694 à 790 MHz. Cette de fréquences était initialement utilisée par la télévision (TNT) et actuellement utilisé par la 4G et à été attribuée aux opérateurs depuis fin-2015 et est pleinement disponible depuis mi-2019. Grâce à sa grande portée du signal, elle permettra d’assurer une meilleure couverture en 5G du territoire, y compris en zone rurale.
  • 26 GHz : Plus précisément de 24,25 à 27,5 GHz. Bande de fréquences appelées ondes millimétriques à l’étude pour l’instant. Elle permettra de répondre à l’explosion de notre consommation de données (selon l’équipementier Ericsson, en 2025, un abonné mobile sur cinq devrait utiliser 200 Go par mois d’Internet contre 9 Go en 4G actuellement en moyenne par utilisateur) en délivrant des débits comparables à ceux de la fibre optique.
    De part sa faible portée, l’exploitation de cette bande fréquences impliquera l’implantation d’une multitude de micro antennes relais.

Ci-dessous, vous trouverez un tableau présentant ces 3 bandes de fréquences et leurs caractéristiques.

Source : ARCEP

*Beamforming : Habituellement lorsque une antenne diffuse un signal elle émet dans toutes les directions sans distinctions. Avec le Beamforming l’antenne détermine l’emplacement de votre terminal (smartphone, tablette ou tout autre appareil connecté) et envoie un signal plus puissant dans sa direction.

Pour résumer, plus l’on monte en fréquences, plus le débit (l’échange de données) est important, moins la portée du signal ainsi que la pénétration des matériaux est importante.

Comme précisé plus haut dans cet article, la 5G se veut évolutive, on peut donc en déduire que de nouvelles bandes de fréquences viendront s’ajouter à celles-ci.

3. Quand la 5G va-t-elle arriver en France ?

Son lancement pourrait débuter fin 2020 avec la bande de fréquences de 3.5 GHz. En effet, L’ARCEP, qui a en charge la procédure d’attribution des fréquences sur la bande des 3.5 GHz a organisé des enchères qui ont eu lieu le 29/09/2020.
L’attribution devrait donc être clause entre octobre et novembre pour un lancement selon les opérateurs pour la toute fin d’année.

3.1 La 5G est elle déjà déployée en France ?

Source : ARCEP

Oui. Depuis début 2018, des antennes relais et sites expérimentaux ont été lancés. Des tests ont déjà été implantées dans toute la France.
>> Consulter la liste des sites expérimentaux de la 5G

3.2. Quid des autres pays ?

Les premiers débuts de la 5G ont récemment attiré l’attention. Par exemple, on a assisté à plusieurs démonstrations avec un réseau 5G déployé pour l’occasion des Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang (Corée du Sud) de 2018.

Certains pays ont déjà commencé à lancer la 5G, c’est le cas :En Europe :

  • Espagne, Italie, Allemagne, Royaume Uni et Suisse (qui a par la suite fait machine arrière en demandant un moratoire).
  • Les Etats-Unis avec des bandes de fréquences différentes > 6 GHz (Fréquences pour l’instant non attribuées en France).
  • En Asie, en plus de la Corée du Sud (pays le plus avancé sur le sujet), la Chine s’est également lancée !

4. Y aura-t-il plus d’antennes avec la 5G ?

Aujourd’hui, en France, on compte plus de 230 000 antennes relais 2G, 3G et 4G. A cela viendront s’additionner celles 5G.

Selon les opérateurs, ils privilégieront l’utilisation des sites mobiles déjà existants afin d’y ajouter leurs antennes 5G (sur la bande 3.5 GHz) qui viendront se cumuler à celles 2G, 3G et 4G.

Dans les années futures, lorsque les fréquences de la bande des 700 MHz seront attribuées, les opérateurs implanteront de nouveaux sites mobiles en zone rurale afin d’améliorer la couverture et la qualité du réseau mobile dans le cadre du « New Deal Mobile ».

Dans le futur, de nouvelles petites antennes 26 GHz vont apparaître dans les lieux publics principalement, voir essentiellement, en milieu urbain (voie publique, dans les abris de bus, l’éclairage publique, le mobilier urbain,…) où la population y est dense. Du fait de leurs faibles portées, il sera donc nécessaire d’en déployer une grande quantité.

Pour information, si vous souhaitez connaître les antennes relais implantées près de chez vous, l’ANFR recense l’ensemble des émetteurs radiofréquences Supérieurs 5 Watts (n’incluant pas les micro antennes 5G sur la bande de fréquences des 26 GHz).

4.1. Les antennes relais 5G seront-elles plus puissantes ?

Du fait des fréquences utilisées par la 5G et de leurs portées réduites (sauf la bande des 700 MHz) on peut en déduire que les opérateurs de téléphonie devront augmenter la puissance des antennes.
De plus, un des objectifs étant de multiplier les objets connectés et donc les besoins, la puissance des antennes en sera là aussi augmentée. En effet, il faut savoir que, comme les antennes 4G, d’une manière générale, plus il y a d’objets à s’y connecter plus elles émettront.
>> Voir un article sur la puissance réelle des émissions 5G

4.2. La 5G sera-t-elle uniquement déployer en Ville ?

Généralement, les opérateurs de téléphonie lancent leurs services dans les zones où la clientèle est la plus importante, donc dans les zones urbaines.
De plus, ces zones disposent déjà d’un réseau d’antennes adaptées au déploiement de la 5G sur la bande de fréquences des 3.5 GHz.

Cependant, le gouvernement et l’ARCEP prévoient des obligations de la part des opérateurs afin de couvrir l’ensemble du territoire français.
En effet, au moins 25% des sites 5G en 3.5 GHz devront se situer en milieu rural et industriel.

4.3. Comment voir si la 5G est proche de chez moi ?

Source : www.cartoradio.fr

En allant sur le site www.cartoradio.fr. Ce site de l’ANFR (Agence Nationale des Fréquences) recense tous les émetteurs radio fréquences supérieurs à 5W. Vous pouvez y saisir une adresse et ainsi connaître toutes les antennes relais et les technologies qu’elles utilisent à proximité de ce lieu.

5. 5G, quel(s) risque(s) pour la santé ?

Comme pour toute arrivée de nouvelles technologies radio fréquence, il est important de rester prudent et d’appliquer le principe de précaution.



L’augmentation du nombre d’antennes, du débit de celle-ci et la multiplication des applications et des terminaux laisse à croire que le niveau de rayonnements électromagnétiques sera sensiblement augmenté.

Plus de soixantaine d’élus écologistes et de gauche réclament un « débat démocratique » sur le déploiement de la 5G ainsi qu’un « moratoire immédiat » courant jusqu’à l’été 2021.

6. 5G, quel(s) risque(s) pour l’environnement ?

De nombreux points laissent à croire que la 5G aura un fort impact environnemental.

En effet, le lancement de la 5G implique la production de nouvelles antennes ainsi que celle de nouveaux terminaux (smartphones, tablettes, ordinateurs,…). La fabrication de tous ces équipements high-tech nécessitera l’utilisation de matériaux de pointe augmentant l’utilisation d’énergie, la consommation d’eau et l’utilisation de métaux rares. Sans oublier le recyclage des anciens terminaux…

De part les bandes de fréquences utilisées et leurs portées réduits (3.5GHz et 26 GHz), il faudra multiplier le nombres d’antennes afin de garantir une bonne couverture réseau ce qui aura comme conséquence l’augmentation de la consommation d’électricité (estimation d’une augmentation de 2% de la consommation d’électricité du pays).

La consommation énergique du réseau mobile dépend aussi de la sollicitation de celui-ci. La 5G garantissant un débit beaucoup plus élevé, les usages en seront également multipliés avec encore une fois une augmentation de la consommation énergétique.
>> Lire l’article de Jean-Marc JANCOVIVI “faut il faire la 5G”
>> Lire l’article de Hugues Ferreboeuf et Jean-Marc Jancovici dans le journal Le Monde “La 5G est-elle vraiment utile ?”
>> Lire l’article des Echos “Le coût écologique de la 5G en 4 questions”

Un récent article démontre également l’influence néfaste des rayonnements électromagnétiques sur les insectes !
>> Lire l’article de Sciences Et Avenir “Les portables pourraient jouer un rôle dans la mortalité des insectes, selon une étude”

7. Comment mesurer les rayonnements électromagnétiques émis par la 5G ?

Vous pouvez faire appel à un professionnel qualifié. Pour ce faire, vous pouvez nous contacter au 02.99.64.11.68 afin de que nous vous établissions un devis ou vous mettions en relation avec un de nos partenaires en France.

Vous pouvez également faire l’acquisition d’un appareil de mesures hyperfréquences comme :

Des détecteurs hyperfréquences comme :

8. Comment se protéger des pollutions électromagnétiques de la 5G ? Quelles sont les protections pour la 5G ?

Après avoir mesurer ou fait mesurer votre exposition aux ondes et si nécessaire, comme pour les technologies mobiles précédentes (2g, 3G et 4G), il existe de nombreuses « solutions matérielles » sous formes d’écrans de protections :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contacter le professionnel

Captcha Code